Tribunes politiques

Télécharger les tribunes politiques du mois de mai 2017 en version PDF.

Groupe Bruno Fortier
TEXTE DE P. Fayolle

Oui, Monsieur Foubert, la Municipalité fait entretenir son réseau d’assainissement aussi régulièrement que vous le faisiez et même plus. Nous avons demandé des actions supplémentaires de dératisation à l’entreprise avec laquelle vous vous êtes engagé pour 10 années durant votre mandat. Des actions communes sont menées entre cette entreprise et celle employée par l’OPAC pour plus d’efficacité afin d’éradiquer ce problème de vermine.
Problème essentiellement dû aux incivilités croissantes : dépôt de nourriture à l’extérieur et, pire, nourriture jetée par les fenêtres !

Ne vous en déplaise également à notre arrivée en Mairie nous comptions une trentaine de dépôts d'ordures ménagères hors horaires légaux le dimanche après-midi ! Les choses ont bien changé grâce à la ténacité des services et des Élus.

Concernant les déjections canines, je suis d’accord avec vous. Depuis notre arrivée, nous avons mis à disposition de nos concitoyens 30 distributeurs de « sacadogs ».
Nous allons continuer à en installer et nous comptons, bien évidemment, appliquer les arrêtés concernant ce type d’infraction.
Alors que tous nos concitoyens le sachent, nous sommes tous très attachés à votre santé et aux règles d’hygiène, et nous y veillons.

Les élus du groupe Bruno Fortier
À Crépy, notre parti c'est vous.

 

GROUPE ARNAUD FOUBERT
TEXTE De A. Foubert

Le budget 2017 a été voté. Regrettons à nouveau son manque total de vision d’avenir. A mi-mandat, c’est le début des renoncements et reniements. A défaut de pouvoir être exhaustifs, voici des illustrations significatives.

L’abandon de l’étude urbaine trop couteuse de 432 000€ maintes fois dénoncée par tous diminue son périmètre et donc son coût total. De ce fait, elle restera sans résultat exploitable. Interpellé en conseil, le maire n’a pu fournir aucune explication crédible.
Certains constats et conclusions ne plairaient pas au maire, ceci expliquerait son arrêt prématuré. La consultation de la population prévue n’aura donc pas lieu, il vaut mieux rester discret.

La réalisation d’un dojo pour un coût faramineux de 4 626 000€ empêche toute possibilité d’autres investissements.
Comme nous l’avions proposé, un projet plus modeste aurait été possible, et aurait pu être financée par l’intercommunalité.
Contrairement à l’avis du maire, cette salle ne nous parait pas être la 1ère et seule priorité des crépynois. Beaucoup d’autres besoins devront donc attendre, par exemple une salle des fêtes plus grande et plus accessible promesse du candidat Fortier non tenue, ou encore l’installation de la fibre optique pour le haut débit tant attendu.

Groupe avec Arnaud Foubert Crépy avance, UMP-UDI-Modem.

 

GROUPE JÉRÔME FURET
Texte de J.Furet

Certains estiment que l’on peut mesurer l’ambition d’une municipalité à l’aune des investissements qu’elle a réalisés et de ceux qu’elle prévoit de mener à bien… Si on applique cet adage à notre commune, le constat est sans appel : la majorité municipale manque cruellement d’ambition !

Depuis le début de son mandat, les investissements réalisés se comptent sur les doigts d’une main… Et encore ne s’agit-il que de quelques coups de peinture donnés de-ci de-là. À nos yeux, Bruno Fortier et son équipe se contentent de gérer les affaires courantes. Dans ces conditions, il est facile de ne pas toucher aux taxes locales ou de mettre en avant le désendettement de la commune.

Plutôt que d’engager des dépenses inutiles comme la fameuse étude d’urbanisme à 425 00 euros qui ne coûterait plus que 204 335 euros (c’est encore trop !) ou de se lancer dans la construction d’un dojo (dont l’intérêt nous échappe !), nous aurions préféré que la majorité se lance dans la réalisation d’une salle de spectacle, d’une crèche ou encore qu’elle fasse en sorte que les Crépynois puissent au plus vite disposer de la fibre optique. Bref, qu’elle fasse preuve d’ambition !

Le groupe des élus de gauche du "Meilleur pour Crépy"

 

GROUPE JEAN-PAUL LETOURNEUR
TEXTE de J-P Letourneur

Madame, Monsieur,
La délinquance perturbe des citoyens paisibles. Elle est l’oeuvre de quelques individus désoeuvrés et parfois alcoolisés.
Elle se produit le plus souvent de nuit, à l’abri des regards, pour échapper aux sanctions.
Des Crépynois excédés me font part trop souvent de la détérioration volontaire de leur véhicule. Cette situation inacceptable, en plus des désagréments causés, à un coût.
Les victimes supportent financièrement le montant des franchises des assurances.
Sachez aussi que, le nombre de vols de véhicules a augmenté en 2016, malgré la vigilance des services de sécurité. Les caméras de surveillance ne sont pas assez nombreuses. Il est évident aussi que, les automobilistes ne sont pas assez considérés à plus d’un titre. Le nombre de places de parking est très insuffisant.
Verbaliser n’est pas la solution, sauf pour les stationnements gênants.
Ne pas procéder à l’enlèvement des voitures ventouses et des épaves, dans certains quartiers, révèle la faiblesse de l’autorité du maire en la matière.
Quant aux nombreux et coûteux ralentisseurs, qui pénalisent les citoyens respectueux du code de la route, pour lutter contre les excès d’une minorité, il s’agit à l’évidence, d’un recul de notre civilisation !

Jean-Paul LETOURNEUR
Conseiller départemental de l’Oise FRONT NATIONAL
Conseiller municipal de Crépy-en-Valois

 

GROUPE MICHEL HOULLIER
TEXTE DE M. HOULLIER

Après trois ans , la Majorité chancelle , un membre a quitté cette équipe pour rejoindre l’Opposition!!! Il est le premier , mais ce qui est sûr , c’est qu’il ne sera pas le dernier… Alors, que c’est-il passé ? je connais bien Cédric, il était un membre très engagé dans cette Majorité et il aura fallu qu’il soit profondément déçu de son leader (B. Fortier) pour en arriver là.
Mais comment ne pas le comprendre quand on connait l’ambiance délétère qui règne dans ce groupe.

En fait, c’est surtout à cause des promesses de campagne faites aux Crépynois pour se faire élire et non respectées , qu’il a été déçu, et on le comprend . C’est de plus en plus difficile pour les membres de cette Majorité de répondre aux Crépynois qui leur demandent des comptes sur des dépenses démesurées, comme pour ce dojo à 4.500.000 euros alors qu’il n’était pas prévu , ou provisionner une somme de plus de 400.000 euros pour une étude d’urbanisme dont personne ne voit de résultat .

Il faut donc s’attendre prochainement à d’autres démissions , car il reste encore dans cette majorité des gens qui ne veulent plus cautionner les choix de ce Maire.
Affaire à suivre...

Michel Houllier (groupe en avant pour Crépy-en-Valois)

 

Archives

Mairie de Crépy-en-valois

2, avenue du Général Leclerc - 60800 Crépy-en-Valois
Tél. : 03.44.59.44.44 - Fax : 03.44.59.44.59

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30
(17h le vendredi).
Permanence accueil le samedi de 9h à 12h.

NewsletterNous écrire