Tribunes politiques

Télécharger les tribunes politiques du mois d'avril 2018 en version PDF.

Groupe Bruno Fortier
TEXTE DE J.Pichelin

La culture adoucit les mœurs

Loin des polémiques plus ou moins artificielles et utiles, il est un domaine de concorde où tout le monde peut se retrouver : la culture. Dans notre ville, le festival « Des Livres et Vous » en est une parfaite illustration.

Créatif et original, il propose du 11 au 18 avril prochain, à toutes les crépynoises et à tous les crépynois, de converger vers la salle Bernard Kindraich autour des livres, spectacles, concerts, contes, danses, ateliers et expositions.
Le fil conducteur de cette vingtième édition est « Des Mots, des Mondes ». Un salon d’auteurs-illustrateurs sera aussi prétexte au partage dans la bonne humeur.

L’élixir de jouvence de ce festival ? Le collectif ! Coordonnées par la Direction des affaires culturelles et patrimoniales de la Ville, vingt-cinq structures mettent en commun leurs savoir-faire et leurs énergies. Agents municipaux, associations, établissements scolaires, partenaires locaux, intercommunaux et départementaux se mobilisent dans un même but. « Des Livres et Vous » s’adresse à toutes et à tous en transcendant les tranches d’âge, les catégories socio-professionnelles, les orientations philosophiques, politiques ou autres.

Une belle leçon, mais également un bon exemple à suivre...

Les élus du groupe Bruno Fortier
À Crépy, notre parti c'est vous.

 

GROUPE ARNAUD FOUBERT
TEXTE De A.Foubert

A contresens !
Alors que la Ville se prévaut de vouloir redynamiser le commerce, force est de constater que la politique renforcée de verbalisation mise en œuvre va à contresens.
La municipalité n’aurait-elle pas intérêt à mettre plus de moyens et plus d’efficacité sur la propreté, à développer les stationnements, à soutenir et garantir le transport CYPRE ?
En tout état de cause, notre Maire en a décidé autrement. Il a choisi seul, sans aucune obligation, d’augmenter le PV de stationnement de 17€ à 35€.
Nous avons besoin de revitaliser nos commerces et d’attirer de nouveaux consommateurs. Est-ce en verbalisant plus cher que nous y parviendrons ? Nous ne le pensons pas.
Nous souhaiterions aller plus loin qu’une boîte aux lettres pour écrire au Père Noel ou qu’une patinoire éloignée de toute activité en Décembre.
Nous voudrions des animations pour que nos commerces, nos cafés et restaurants puissent être encouragés.
Que dire de nos marchés ? Alors que le consommateur demande un retour aux filières courtes et que des producteurs sont désireux de valoriser leurs produits, la Ville ne saisit aucune de ces opportunités.
Seule la répression contre l’automobile apparaît comme fil conducteur de la politique du maire. Quel dommage !

Groupe avec Arnaud Foubert Crépy avance, UMP-UDI-Modem.

 

GROUPE JÉRÔME FURET
Texte de J.Furet

Lancé en 2011, le Cypré est aujourd’hui utilisé par nombre de Crépynois. Mais est-ce une raison pour ne pas entamer une véritable réflexion sur le fonctionnement de ce service gratuit de bus intra-muros ? La municipalité en place envisage de ne rien changer au dispositif actuel, à l’exception de la création d’un nouvel arrêt.

Mais à l’heure où un appel d’offres va devoir être lancé concernant ce service, une réflexion sur ce service devrait commencer.

On peut ainsi se demander si les arrêts ont été aménagés au bon endroit. Ceux situés rue Nationale, par exemple, sont souvent à l’origine de bouchons. Traverser la ville alors que l’on est précédé d’une de ces navettes demeure problématique.

Sur le plan environnemental, il nous semble que l’ont pourrait étudier la possibilité de n’utiliser que des bus 100 % électriques.

Mais, surtout, il convient de se pencher d’urgence sur le financement de ce dispositif.
Aujourd’hui, les chiffres avancés sont d’un million d’euros par an, dont la moitié prise en charge par le syndicat mixte des transports collectifs de l’Oise. Or, cette aide n’a rien de pérenne. Si elle venait à disparaître, comment ferions-nous ?

Le groupe des élus de gauche du "Meilleur pour Crépy"

 

GROUPE JEAN-PAUL LETOURNEUR
TEXTE de Jean-Paul Letourneur

L’intérêt général est une notion inconnue du 1er adjoint et de l’adjointe à l’urbanisme.
Favoriser des intérêts particuliers en écartant dans l’ombre, un acquéreur au profit d’un autre, voilà une pratique condamnable. Cette tentative a échoué concernant la vente de l’ancienne perception et ses annexes, grâce à un vote obtenu à mon initiative.

Le Maire déclare, sans cesse, que cet immeuble est en très mauvais état. Elu depuis 4 ans, il s’agit là d’un aveu de négligence de sa part. Le patrimoine de la commune, ne doit pas être bradé de cette façon, avec des arguments aussi peu convaincants.

Si administrer c’est prévoir, ne pas avoir envisagé de conserver ce parking est une faute grave. Privilégier la création de 15 à 20 logements à cet endroit, en est une autre, en modifiant gravement, l’aspect du quartier.
Renouveler l’erreur grossière de la densification du terrain des anciens ateliers municipaux, avenue de Senlis, serait un comble pour cette municipalité.
L’intérêt général commande de conserver le parking de 20 places, en divisant le surplus en deux lots, pour obtenir le meilleur prix. Les Crépynois, en général, ainsi que les commerçants et leurs clients, apprécieront ce parking supplémentaire, proche de l’hôtel de ville.

Jean-Paul LETOURNEUR
Conseiller départemental de l’Oise FRONT NATIONAL
Conseiller municipal de Crépy-en-Valois

 

GROUPE MICHEL HOULLIER
TEXTE DE M. HOULLIER

Le Maire nous a présenté son orientation budgétaire pour 2018 et comme nous l’avions imaginé rien de nouveau pour notre ville, rien sur son fameux plan Urbanisme qui devait être la ligne directrice de son mandat, alors qu’il a dépensé plus de 250.000 euros dans une étude pour laquelle il n’a jamais rendu compte !
Aucun projet pour notre maison médicale !
Aucun projet pour le commerce ! Rien pour l’industrie ! Aucun projet de salle des fêtes ! et j’en passe…
Enfin, il nous a encore déçu, et le pire est qu’il déçoit même sa propre majorité et cela se traduit dans les faits, car après la démission de Cédric Lecomte, c’est maintenant le tour de Ludwic Fossé de quitter cette majorité ; en voilà 2 qui n’étaient pas d’accord avec les orientations du Maire, et ses promesses de campagne nons tenues, ainsi que son manque de transparence et communication.
Le Maire est de plus en plus affaibli , et nous ne serions pas étonnés de voir très prochainement d’autres élus quitter cette majorité pour rejoindre les rangs de l’opposition. C’est grave et c’est un avertissement de plus .
Nous sommes maintenant 12 opposants à sa politique, plus que 5 à nous rejoindre et il sera obligé de démissionner.

Michel Houllier (groupe en avant pour Crépy-en-Valois)

 

Archives

Mairie de Crépy-en-valois

2, avenue du Général Leclerc - 60800 Crépy-en-Valois
Tél. : 03.44.59.44.44 - Fax : 03.44.59.44.59

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30
(17h le vendredi).
Permanence accueil le samedi de 9h à 12h.

NewsletterNous écrire