Atlas de
la biodiversité

Le hibou grand-duc

Description de l'espèce

Bubo bubo – Le hibou grand-duc

C’est le plus grand rapace nocturne d’Europe ! Avec 75 cm de haut c’est le double du hibou-moyen duc. Aisément identifiable par sa taille, il ne l’en est pas moins par ses yeux : deux globes rouge-orangé piqués dans une tête surmontée de grandes aigrettes : ces plumes que l’on pourrait prendre pour des oreilles.

On peut différencier le mâle de la femelle par la taille : on appelle le mâle un tiercelet (plus petit d’un tiers que la femelle). C’est un roi du camouflage avec son plumage mimétique aux branchages mais qui n’en est pas moins imposant. Le poids du hibou grand-duc varie entre 2 et 3,3kg selon le sexe et l’âge, avec une envergure (d’un bout à l’autre des ailes) de 160 à 180cm !

Comme tous les rapaces nocturnes, les plumes de ses ailes lui permettent de voler silencieusement, et ainsi de surprendre ses proies immanquablement. Son alimentation est variée : des plus petites proies comme les scarabées aux plus grandes comme les faons de cervidés, mais il mange principalement des mammifères tels que campagnols, rats, souris, renardeaux, lièvres. C’est un chasseur hors-pair et même les chats le craignent, à juste titre. Il ne possède ainsi pas de prédateurs naturel, sauf l’homme.

Il est important de rappeler que, comme l’ensemble des rapaces, le hibou grand-duc est aujourd’hui une espèce strictement protégée. Il a cependant longtemps fait l’objet comme ses congénères rapaces nocturnes, de préjugés et idées reçues. Qualifié par le passé d’oiseau de malheur par méconnaissance, il était cloué sur les portes des granges pour conjurer le sort.

// Où l’observer ? //

On le retrouve en plaine et en montagne mais il affectionne particulièrement les falaises, souvent à proximité des plans d’eau. Il peut aussi parfois s’installer sur des remparts ou dans le trou d’un arbre creux. Son aire de répartition consiste en une bande centrale dans l’Eurasie, de l’Espagne à la Chine. En France il vit plutôt dans les zones rocheuses à l’est, dans le centre et le sud du pays. Mais l’on sait toutefois qu’il est présent dans le Valois.

Crédits photo © Jérémy Thomas Photographie

Infos
Date de la découverte
Le 16 juillet 2022
Genre de l'espèce
Oiseau
Une question ?
Demandez-nous !